Un article a bien été ajouté à votre panier

Correspondance : 1928-1968 : si les hommes s'entendaient parfaitement sur les choses il n'y aurait pas d'écrivains

Correspondance : 1928-1968 : si les hommes s'entendaient parfaitement sur les choses il n'y aurait pas d'écrivains

Auteur : Marc Bernard

45,00 €
En 1928, alors âgé de 28 ans, M. Bernard adresse à la NRF le manuscrit de son roman "Zig-zag". Dans la correspondance qui s'ensuit avec J. Paulhan, qui devient son conseiller littéraire, il évoque ses convictions révolutionnaires radicales, ses relations à d'autres figures littéraires, Madrid et Barcelone dans les années 1930 ou encore la Seconde Guerre mondiale. ©Electre 2019